L’ancrage est comme la quille du bateau: il me fait garder le bon cap et m’aide à affronter les tempêtes.

L’ancrage.

Qu’est-ce que l’ancrage ?

 

C’est une notion abstraite au premier abord, mais lorsqu’on prend conscience de son influence sur notre être, cela prend une importance sous-estimée.

 

  1. L’ancrage se veut physique.

L’ancrage est cette capacité à intégrer son corps, son environnement et donc à ne pas se sentir sans identité, sans repères, sans fondements.

Une personne naît d’une relation entre un homme et une femme, qui ont eu ou pas un projet d’enfant. L’enfant, qui a un projet de la part de ses parents, exprimera le sens de ce projet dans sa vie.

L’enfant, qui n’a pas de projet lors de sa conception ou qui n’est pas désiré, a de fortes chances de ne pas avoir de sens à donner à sa vie et aura des difficultés à s’ancrer dans qui il est et ce qu’il vient faire sur terre.

Si des parents doutent fortement quant au bien fondé de garder un enfant lorsque la maman est enceinte, là aussi, le programme d’inexistence peut apparaître et ainsi entraîner des difficultés à s’ancrer dans la vie, dans son corps.

Lorsqu’ il y a des jumeaux ou triplés dans le ventre de la maman, mais qu’il n’y en a que 1 qui naît, cette séparation, vécue de manière dramatique par le survivant va entraîner des problèmes d’ancrage.

 Un programme inconscient possible est : qu’est-ce que je fais en vie et pas eux ? Où sont mes repères affectifs ? Je veux retrouver la fusion d’amour que j’ai connu avec mon jumeau.

Si pendant la grossesse, la maman n’est pas au bon endroit et qu’elle a un souhait c’est celui de ne pas être à cette place, cet endroit : l’enfant solutionnera inconsciemment le conflit émotionnel en ne cherchant pas à s’ancrer quelque part.

Il y a de nombreuses raisons, qui vont conditionner, à l’âge adulte des difficultés à s’ancrer.

Les conséquences peuvent être : mal être existentiel, chercher qui on est, ne pas trouver sa place, fuir le mal être dans la spiritualité, etc…

 

 

  1. L’ancrage énergétique.

En énergétique chinoise la notion d’ancrage est prépondérante car elle détermine sa capacité à être connecté à l’énergie vitale qu’est le Chi ou Qi ou Prana.

Lorsqu’on parle d’énergie, on parle de vibration, de fréquence vibratoire et donc si mon ancrage énergétique correspond à une certaine vibration, tout ce qui se rapproche de cette vibration et lui permet d’être en résonance ou de l’amplifier sera bénéfique.

Ainsi, des exercices permettent d’avoir un très bon ancrage énergétique, sans lequel on peut subir des désordres sur nos humeurs, nos états d’âme, notre vitalité, notre fatigue.

Ces exercices correspondent souvent à créer une connexion à la terre. La planète est l’astre qui nous a fourni tous les atomes de notre corps et auquel on sera lié, toute notre vie, grâce aussi à la force gravitationnelle

La méditation, la cohérence cardiaque, le Tai chi chuan, le Qi Kung et les arts martiaux d’une manière générale, le Yoga, permettent de développer son ancrage. Cela facilite le lâcher-prise et la connexion à l’instant présent.

Cet ancrage peut être renforcé par des certains minéraux comme la tourmaline noire.

Mon alimentation va jouer un rôle pour favoriser cet ancrage, notamment la consommation de légumes, qui poussent dans le sol.

On associe l’ancrage au chakra racine dont la couleur correspondante est le rouge. La partie du corps concernée est le périnée. Quand je porte des sous-vêtements rouges je favorise l’ancrage, tout comme l’usage de certaines huiles essentielles (carotte, girofle).

L’acupressure, grâce à certains circuits aura aussi un effet sur l’énergie d’ancrage.

La note de musique s’y afférent est le DO, ou 396 hertz.

 

3.En conclusion:

Avoir un bon ancrage nous permet de ne pas « perdre pieds »d’appréhender les émotions de manière plus sereine. Nous sentir plus stable émotionnellement et physiquement. Un bon ancrage favorisera l’intuition et la concentration en limitant les pensées perturbatrices, le ruminement.

Une métaphore serait celle d’un grand voilier avec une belle et grande voile. Sans sa quille, il chavirerait au premier coup de vent et n’avancerait plus. Sa quille lui permet aussi de garder le cap. Nous sommes tous des voiliers subissant des brises et parfois de fortes rafales. Un bon ancrage nous aide à avancer.

Je propose, en séance individuelle de se reconnecter à soi en se libérant des mémoires émotionnelles inconscientes, qui empêchent l’ancrage physique et énergétique. Cela permet la plupart du temps de se sentir plus stable et d’apporter de la clarté dans ses objectifs de vie et de faciliter le lâcher-prise.

Ce qui est étonnant c’est que le travail effectué lors d’une séance pour améliorer l’ancrage créé des ressentis au niveau des jambes et des pieds. L’action sur l’inconscient a des répercussions sur le physique.

L’ancrage
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Avrillier
Avrillier
13 juin 2020 13 h 51 min

L’énergie dans les pieds et les jambes, le stress qui s’évacue, la joie de chanter et chin up en fin séance. Voilà en ce qui me concerne : reboostée.

Last edited 20 jours plus tôt by Avrillier
error: Boostez vous, copyright !
1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x