Guérir de l'endométriose - Grégory Pelletier

Guérir de l’endométriose

Guérir de l’endométriose.

Pourquoi j’ai de l’endométriose ?

L’endométriose, comme toutes les pathologies, a une origine émotionnelle.

Elle peut se solutionner en libérant ce qui a créé l’obligation pour le corps de développer des cellules endométriales en dehors de l’utérus.

Une expression énonce que: c’est la fonction qui créé l’organe.

Ce qui veut dire que chaque organe, qui nous compose est là pour répondre à une fonction.

Or, lorsqu’un organe se développe à un endroit où ce n’est pas prévu ou bien en quantité anormalement importante, la question à se poser est : pour quelle raison, mon cerveau commanderait mon corps de faire cela ?

Pour quelle raison, cet organe va plus assurer ma survie, ou bien, assurer la survie de l’espèce ?

Ici, pour quelles raisons mon cerveau a besoin de faire un utérus ailleurs ?

Pour quelles raisons, mon utérus n’est pas au bon endroit ou bien le bon endroit pour accueillir un enfant ?

Comment déprogrammer la maladie ?

Mon cerveau et mes cellules ont pour programme d’assurer en permanence ma survie.

Ainsi l’endométriose répond à un conflit émotionnel en relation avec plusieurs tonalités en rapport avec la volonté d’avoir un enfant ; d’assurer la pérennité de l’espèce.

La prolifération des cellules endométriales répond à un programme envoyé par le cerveau.

Si j’annule ce programme et que je le remplace par un programme normal, l’endométriose s’arrêtera.

Ce raisonnement paraît simpliste et pourtant c’est ce en quoi vont consister les séances lorsqu’une femme me consulte pour ce problème de santé. (Il en serait de même pour toute autre pathologie).

Une femme, qui souffre d’endométriose vit inconsciemment un conflit émotionnel, qui peut être de différentes origines, en fonction de ses perceptions de vie :

        Je souhaite être maman, mais je ne suis pas avec le bon partenaire, je ne suis pas au bon endroit pour élever l’enfant…

        J’ai déjà eu une IVG ou une fausse couche et est-ce que je peux avoir un autre enfant en moi, dans mon utérus ?

        Etc.

Il peut y avoir aussi des loyautés transgénérationnelles avec des femmes, qui auraient perdu leur enfant lors de fausses couches ou tout autre contrariété dans le projet d’enfants.

Comment se déroule une séance 

Lors de la séance, après des échanges sur sa vie, sa famille, la femme, qui me consulte n’a pas forcément conscience de ses ressentis inconscients et encore moins des loyautés ancestrales.

Ainsi, c’est grâce à une constellation familiale et systémique en individuel, que je vais aller chercher la ou les origines émotionnelles, qui programment la maladie.

Il s’agit d’informations, de non-dits qui conditionnent le développement de cellules endométriales.

Par différents échanges verbaux, en conscience, ma consultante va petit à petit se libérer des blocages émotionnels.

Il faudra, généralement, 1 à 2 séances pour faire en sorte que l’influence des conflits émotionnels disparaisse et laisse place à un tout nouveau fonctionnement : finies les douleurs !

Il n’y a rien de miraculeux, rien de magique, il s’agit juste de comprendre comment notre psyché et les non-dits émotionnels de nos ancêtres agissent sur notre corps. Ensuite la technique de soins consiste à pouvoir changer l’influence des informations erronées sur nos cellules.

Il est possible que des « mal placées existent toujours, par la suite, le plus important étant supprimer les douleurs et les effets inconfortables de l’endométriose.

Que ce soit en présentiel ou à distance, peu importe l’efficacité de la séance sera la même car elle ne nécessite pas de contacts physiques.:

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.